Sanctuaire du Mont Sacré de Varallo – Santuario del Sacro Monte di Varallo

Logo Pastorale

Très fréquenté par les pèlerins jusqu’à l’orée du XXe siècle, le Sacro Monte de Varallo est en quelque sorte une réinvention des lieux saints de Palestine, mettant en scène de façon spectaculaire la vie du Christ dans une Palestine recréée au pied des Alpes italiennes.
La fondation de ce sanctuaire est due à un Franciscain du XVe siècle, le Bienheureux Bernardino Caìmi, qui, revenant de la Terre sainte en 1490, entraîna par son éloquence les habitants de Varallo à transformer la petite montagne voisine de la ville en une nouvelle Jérusalem et obtint pour cela l’autorisation du pape Innocent VIII.

Sanctuaire du Mont Sacré de Varallo
Ce n’est cependant qu’après les deux visites qu’y fit saint Charles Borromée en 1578 et en 1584 que le pèlerinage se développa considérablement. La plupart des chapelles datent d’ailleurs des décennies qui suivirent. L’ensemble de Varallo devint par la suite un modèle pour les nombreux Sacri Monti qui fleurirent en Italie. On monte au Sacro Monte en quart d’heure à l’ombre d’arbres magnifiques par un chemin pavé et couvert de verdure. Sur la montagne et ses versants se trouvent une grande église et 45 chapelles ou oratoires disséminées dans la verdure.
Sanctuaire du Mont Sacré de VaralloDans chacune de ces chapelles, sur un fond de décor de fresques, des statues en bois, en terre cuite ou en stuc, de grandeur naturelle et peintes, représentent les principaux épisodes de la vie du Christ. Par exemple, l’arrivée des Rois mages, le baptême de Jésus, la Cène, l’»Ecce Homo » au palais de Ponce Pilate etc.
Sanctuaire du Mont Sacré de Varallo
On ne compte pas moins de 4 000 personnages et de 400 statues. De nombreux architectes et artistes, sculpteurs, peintres etc. travaillèrent pour le Sacro Monte, comme Giovanni d’Enrico, Pelegrini Tibaldi ou Gaudenzio Ferrari, un élève et compagnon de Raphaël.

Projet printemps 2014

La direction du CSND propose à toute l’équipe éducative un voyage découverte à Varallo. Trois objectifs sont assignés à ce voyage : découvrir ce beau patrimoine de la renaissance – renforcer les liens entre les équipes – revisiter notre identité d’établissement catholique d’enseignement.
Il est prévu sur les deux premiers jours du pont de l’ascension, les 29 et 30 mai 2014. Pour organiser dans de bonnes conditions et pour affiner ce projet, nous avons besoin de connaître le nombre éventuel de participants. Le transport et l’hébergement sont gracieusement offerts par l’établissement, restent à votre charge les repas.

Inscription / Varallo les 29 & 30 mai 2014 (à retourner au plus tard le 30/09/2013) à Daniel OGBONE